Présentation :

 

BR!NDEZ!NGUE est une sympathique collision poitevine entre deux violoneux complices et bagarreurs, une clarinettiste raffinée et un claviériste à l'humeur légèrement perturbatrice. Ensemble, ils forment un quatuor original mettant en valeur une musique à danser qui sous leurs doigts devient carrément BR!NDEZ!NGUE...

 

Violon : Alexandre BENOIST

Violon : Camille JAGUENEAU

Claviers : Julien DEBORDE

Clarinette : Sandrine MOUCHARD

 

BR!NDEZ!NGUE 

1.  quatuor peu commun, féminin/masculin. Deux violoneux, Alex et Camille pi Julien au piano, Sandrine à la clarinette qui vous embarquent dans un bal aux tons poitevins. "Quand je vois un camarade dans les br!ndez!ngues, je l’accoste, je lui offre mon bras." — (Figaro, 13 octobre 1876)

BR!NDEZ!NGUE 

1.  quatuor peu commun, féminin/masculin. Deux violoneux, Alex et Camille pi Julien au piano, Sandrine à la clarinette qui vous embarquent dans un bal aux tons poitevins. "Quand je vois un camarade dans les br!ndez!ngues, je l’accoste, je lui offre mon bras." — (Figaro, 13 octobre 1876)

BR!NDEZ!NGUE 

1.  quatuor peu commun, féminin/masculin. Deux violoneux, Alex et Camille pi Julien au piano, Sandrine à la clarinette qui vous embarquent dans un bal aux tons poitevins. "Quand je vois un camarade dans les br!ndez!ngues, je l’accoste, je lui offre mon bras." — (Figaro, 13 octobre 1876)